Quels sont les différents tests d’anglais ?

TOEFL

Vous êtes amené pour des raisons professionnelles ou personnelles à passer un test pour évaluer votre niveau d’anglais ? Il y a de fortes chances alors que vous ne sachiez pas lequel choisir. Dans cet article, nous vous présentons les différents examens reconnus à l’international et quelques conseils pour trouver celui qui convient à vos projets futurs.

Les tests TOEFL et TOEIC

Les examens d’anglais les plus répandus, et par conséquents, les plus acceptés au monde sont le TOEFL et le TOEIC. Il s’agit respectivement du « Test of English as a Foreign Language » et du « Test of English for International Communication ». Ces 2 examens américains sont conçus pour évaluer les compétences en langue anglaise des candidats à l’écrit comme à l’oral.

Commençons par le TOEFL qui a pour objectif d’identifier vos compétences en anglais à travers des épreuves académiques. Vous serez jugé sur vos qualifications en expression écrite et orale pour savoir si vous êtes apte à intégrer une université canadienne ou américaine. Proche du TOEFL, le TOEIC est un test d’anglais général dont le but est d’évaluer votre maitrise de la langue et votre capacité à communiquer en anglais. Ce sont les grandes écoles françaises et les entreprises qui le réclament.

Le TOEFL est composé d’épreuves qui permettent de cerner votre niveau à travers différentes évaluations : compréhension de texte, expression écrite et expression orale. Le score est de 120 points et les établissements universitaires exigent un minium compris entre 90 et 110 points toutes épreuves confondues. Quant au TOEIC, il est important de signaler qu’il se décline sur 3 versions :

  • La compréhension écrite et orale ;
  • L’expression écrite et orale ;
  • L’évaluation bridge qui permet d’évaluer ces 4 aspects de la langue.

Ici, le score est de 990 points et les organismes académiques et professionnelles qui requièrent ce certificat d’anglais ont un niveau d’exigence situé entre 750 et 850 points.

Les examens Cambridge

L’examen IELTS est l’acronyme d’International English Language Testing System. Ce certificat de langue a été élaboré par l’université de Cambridge en collaboration avec le British Council. Comme les 2 examens précédemment cités, celui-ci ouvre les portes des universités de Grande-Bretagne et d’Australie. Si vous comptez postuler pour des entreprises australiennes, canadiennes, aux Etats-Unis ou au Canada, vous devez dérocher un score suffisant. Notez que ce certificat est également essentiel pendant les procédures d’immigration.

L’IELTS est composé d »épreuves conçues pour évaluer les compétences linguistiques du postulant en expression écrite et orale ainsi qu’en compréhension. La note minimale exigée est aux alentours de 7/8 sur un total de 9. D’autres examens sont proposés par l’université de Cambridge et vous devez choisir en fonction de critères déterminés comme l’âge, le niveau actuel et le domaine de spécialisation professionnel ou académique :

  • Le KET/ Key English Test
  • Le PET : Preliminary English Test
  • Le FCE : First Certificate English
  • Le CAE : Certificate of Advanced English
  • Le CPE : Certificate of Proficiency in English

Les tests Cambridge English évaluent les candidats à travers des épreuves de compréhension et de communication à savoir l’expression orales et écrites. Reconnus par bon nombre d’établissements universitaires dans les quatre coins du monde, ils vous permettent d’obtenir un diplôme indiquant votre niveau ; un niveau noté de A1 à C2. Rappelons que ces examens ont une validité atemporelle et que vous n’aurez nul besoin de repasser l’examen au bout de quelques années comme pour le TOEFL par exemple qui ne reste valide que 2 ans. Ces tests se distinguent aussi par un examen oral que vous aurez à passer en tête à tête face à un examinateur.

Pour finir, à l’université de Cambridge, un test d’anglais professionnel est aussi proposé aux candidats portant le nom de « LINGUASKILL ». Cet examen est venu remplacer l’ancien BULATS. Il est composé de 2 épreuves : la première étant la compréhension orale et la deuxième noter compréhension écrite suivi d’un test de syntaxe, de vocabulaire et d’orthographe. Si le score global est de 120, le minimum requis se situe entre 80 et 90 points.

Le test Bright

Le test BRIGHT n’existe pas uniquement en anglais. La version anglophone comporte des examens d’anglais prisés par les entrepreneurs et les services RH pour évaluer le niveau de langue des employés et des postulants qui souhaitent travailler dans leur business. Les épreuves écrites, orales, ainsi que les évaluations de syntaxe, de grammaire et de vocabulaire sont fournies sous forme de QCM avec un système de notation de 1 à 5.

Commerce de proximité : 5 conseils pour booster votre activité
Comment réussir sa reconversion professionnelle ?